MOMI2022: Équipe organisatrice

Bernard Tamba Sandouno, doctorant – équipe DIANA, Inria Sophia-Antipolis

Rôle: Communication avce les sponsors et plannification budgetaire

Bernard Samba Sandouno

Je suis un étudiant en 2ème année de doctorat et je travaille sur l’estimation de la puissance des signaux spatiaux. Mon objectif est d’estimer la puissance du signal reçu à un endroit donné en prenant en compte les bâtiments qui l’entourent. Je souhaite aider les utilisateurs finaux à choisir le meilleur opérateur mobile (en termes de bande passante) en fonction de leur lieu de résidence.


Marielle Péré, doctorante – équipe Biocore, Inria Sophia-Antipolis,  équipe Inflammation and carcinogenèse, IRCAN

Rôle: Inscriptions, appui administratif, version française du site Internet MOMI2022

Marielle Péré

Je suis doctorante en 3e année de mathématiques appliquées depuis 2019 sous la supervision de  Madalena Chaves et Jérémie Roux . Ensemble, nous modélisons une forme de mort cellulaire programmée (apoptose) déclenchée par des médicaments anticancéreux avec des systèmes déterministes et des modèles d’apprentissage automatique. Le but est de comprendre et prédire la mort fractionnaire, une forme de persistance cellulaire, et d’étudier les états de sensibilité cellulaire associés, à l’origine de nombreux échecs thérapeutiques en cancérologie.

 


Romain Tissot, Doctorant – équipe HEPHAISTOS , Inria Sophia-Antipolis

Rôle: Promotion de l’événement (réseaux sociaux, création des designs and publicités)

Romain Tissot

Je suis un étudiant en première année de doctorat et je travaille sur des robots parallèles entraînés par câble. Mon objectif est d’utiliser l’IA pour accélérer le calcul de la cinématique avant et inverse mais aussi pour prédire les besoins de maintenance et l’optimisation de la conception pour une application médicale. Je cherche à rendre le robot le plus sûr et le plus précis possible pour l’aide à la mobilité et la rééducation avec une évaluation quantifiée des fonctions motrices du sujet.

 

 


Huiyu Li, Doctorante – équipe Epione , Inria Sophia-Antipolis

Rôle: Correspondante des principaux intervenants et creatrice du programme

Huiyu Li

Je suis un étudiant en première année de doctorat et je travaille sur les méthodes d’apprentissage automatique pour l’anonymisation des données de santé. Mon objectif est de développer des méthodes d’IA pour produire des bases de données de santé anonymes à partir de bases de données pseudonymes existantes, en particulier pour les images médicales. Je cherche à quantifier les risques d’individualisation, de corrélation et d’inférence dans les bases de données médicales, ainsi qu’à développer des techniques pour surmonter ces risques.

 


Nicolas Benjamin Ocampo, doctorant – équipe Wimmics, Inria Sophia-Antipolis

Rôle: Site internet de MOMI2022 en anglais, liste de participation, demande de certificats

Nicolas Benjamin Ocampo

Je suis un étudiant en première année de doctorat et je travaille sur les méthodes d’apprentissage automatique pour détecter le langage abusif et haineux subtil dans les médias sociaux. Une fois que nous comprenons les causes latentes de la détection de ces contenus, l’objectif est de générer des contre-récits automatiques qui modifient l’opinion de l’auteur.

Les commentaires sont clos.